Émission du 7 décembre 2017 : cruautés

Alors que le froid vif nous mord
Entendez le flot lent et lourd
du chaud nectar de nos artères


Où l’on s’abreuve de sang avec décadence et volupté dans une émission plus douce que les précédentes, mais aussi plus trouble. La volet final du premier triptyque “Nuit, Mort et Sang” s’ouvre par un hommage à Mishima avec Torture by Roses de Death in June avant de rejoindre les vampires cinématographique qui dansent sur Bela Lugosi’s Dead (ici interprêté par Dead Cross puis Nouvelle Vague) ou séduisent le pauvre Jonathan Harker dans le Dracula de Bram Stocker (musique par W. Kilar). Le retour au metal sera symphonique avec Blood Hunger Doctrine de Dimmu Borgir avant de conclure sur le doom entêtant et envoûtant de Blood, par Messa.

Avec Flamberge et Beladone

 

Cruautés